Action du PTB pour des logements sociaux et modérés à la Gare de l’Ouest

À Molenbeek, entre la gare de l’Ouest et la Chaussée de Gand, s’étend un des plus grands terrains publics inoccupés dans notre agglomération. Pour le PTB, le projet devra favoriser l’accès au logement pour tous. Vu la liste d'attente de parfois 10 années, le parti de gauche demande que 50% des logements soient des logements sociaux. Ce mardi à 9h, des militants et candidats du PTB feront une action à la Gare de l'Ouest.

 

Depuis plusieurs années, ce terrain constitue un enjeu régional et communal. La Région bruxelloise prévoit son acquisition et démarrera bientôt des négociations avec l’actuel propriétaire, Infrabel. Pour Françoise De Smedt, tête de liste PTB aux prochaines élections régionales, l’urgence est là : « La Région compte plus de 40 000 familles inscrites sur des listes d’attente pour un logement social. En attendant, Bruxelles est très en retard pour le développement de ce type d’habitat. Dans les projets récents comme Tour et Taxis, le site Neo ou dernièrement les immeubles qui remplaceront l’actuelle KBC, aucun logement social n’est prévu. La Région se plaint que les communes n'introduisent pas de projets pour des logements sociaux. Mais là où la Région a la main, elle n'en prévoit presque pas. La gare de l'Ouest est un des plus grands terrains publics en Région Bruxelles-Capitale. Profitons-en pour favoriser des logements sociaux et modérés. »

Le parti du travail compte faire du logement un des enjeux du prochain scrutin au niveau régional, mais aussi de la législature suivante. « Les loyers s’envolent dans la capitale, trouver un logement à un prix abordable est devenu quasi impossible dans les 19 communes. Pour les revenus modestes mais aussi pour d’autres catégories de la population. Beaucoup choisissent de quitter le territoire. Avec le terrain de la Gare de l’Ouest, nous avons l’occasion de faire un pas dans l’autre direction. Ne cédons pas ce terrain aux grands promoteurs immobiliers mais donnons une priorité au logement public et social, qui répondra aux besoins des Bruxellois. »

 

Le PTB veut développer de manière bien plus large le logement social comme élément pour un meilleur pouvoir d’achat, contre la pauvreté, pour une meilleure qualité de vie et pour un meilleur environnement. « Des villes comme Amsterdam et Vienne on réussi le pari et comptent près de 50% de logement sociaux de qualité. Vienne est devenu la ville la plus agréable à vivre au monde grâce à sa politique de logements sociaux et publics. Pourquoi pas notre ville ? »

Le parti de gauche avance une deuxième proposition pour ce quartier en pleine évolution. Françoise De Smedt : « Avec l'arrivée du RER dans quelques années, et l'évolution de la Zone Canal, la meilleure garantie pour éviter que les loyers augmentent dans ce quartier, c'est d'imposer un encadrement contraignant des loyers que demande le PTB depuis plusieurs années. »

Ce mardi 12 mars, militants et candidats du PTB seront présents au métro Gare de l’Ouest pour sensibiliser riverains et usagers des transports en commun à cette revendication. « Le quartier qui sortira de terre dans quelques années à la Gare de l'Ouest est une opportunité, ne laissons pas les grands promoteurs immobiliers commettre un autre hold-up ! » conclut Françoise De Smedt.

Contacts presse :

Françoise De Smedt 0479 51 37 11

Dirk De Block 0487 42 51 25

 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?