Ensemble, bougeons-nous pour un soutien scolaire de qualité !

Le PTB lance une campagne pour que chaque école primaire de la commune organise une heure de soutien scolaire adapté à chacun de ses élèves.

« Le plus important, pour moi, c’est d’assurer une bonne école pour mes enfants. » Selon l’enquête que le PTB Molenbeek a menée auprès de plus de 1000 habitants de la commune, l’école est une grande priorité pour les Molenbeekois. Dès le 28 juin, le PTB lance une campagne pour instaurer au sein même de toutes les écoles primaires communales un véritable programme de soutien scolaire. De tels programmes existent dans d’autres écoles bruxelloises : réalisons-les chez nous.

La commune peut et doit mettre en place dans chaque école et pour chaque enfant des séances de soutien scolaire. D’une durée de maximum 45 minutes, elles seraient organisées après les cours. Non obligatoires, les enfants auraient - selon leurs besoins - le choix entre quatre options :

1. Des séances de remédiation encadrées par des enseignants, pour les enfants qui en ont besoin. Ces séances s’organiseront par petits groupes où les élèves seront regroupés par niveau et/ou matière.

2. Un espace de silence encadré. Il apprendra aux enfants à travailler de façon autonome. Ils seront encouragés à étudier leurs leçons et à faire leurs travaux. A la fin de l’heure, l’enfant aura terminé son travail et aura appris à travailler par lui-même. Il s’agit de multiplier le module « Apprendre à apprendre » qui a donné de bons résultats dans certaines écoles de Molenbeek.

3. Pour les autres, ou ceux qui ont fini leur devoir, des activités pédagogiques et épanouissantes seraient organisées : des jeux coopératifs, apprendre la cuisine en néerlandais, des parties d’échecs, ... Ce type d’activités ont aussi leur place à l'école. Elles pourraient être encadrées par les associations qui existent dans la commune.

4. Pour ceux qui en ont besoin et rencontrent des difficultés d’apprentissage, l’école pourrait organiser des séances de logopédie.

Un tel programme permettrait aux élèves de combler certains retards et/ou de développer d’autres capacités et/ou d’apprendre à travailler seul. Il permettrait aussi à de nombreux parents de retrouver leurs enfants après une journée de travail en sachant que leurs devoirs ont été faits.

Les écoles à Molenbeek font face à de grandes difficultés. Manque de personnel, sous équipement, vétusté des bâtiments, des garderies devenues payantes sans qu'on n'en améliore la qualité de l'encadrement. Avec les difficultés socio-économiques que rencontrent de nombreuses familles, il faudrait investir beaucoup plus dans les écoles. La majorité actuelle fait exactement le contraire. Elle n’a pas pas relevé ce défi. Les résultats scolaires en souffrent. Dans notre commune, les résultats au CEB dans les écoles francophone sont 10% plus bas que la moyenne en Communauté Française.

Le soutien scolaire tel que proposé ici doit être une première étape vers un enseignement primaire qui aura de vrais moyens. Des moyens pour créer plus de place, pour organiser de petites classes, pour engager du personnel, pour mettre en place des programmes pédagogiques innovants et pour donner plus de cours en néerlandais.

Parents, familles, enseignants, travailleurs sociaux : bougeons ensemble pour que ce soutien scolaire devienne réalité !

Comment participer ?

- Faites signer notre pétition. Procurez-vous un exemplaire papier, envoyez-nous un mail molenbeek@ptb.be ou un sms 0487 / 42.51.25.
- Sur les réseaux sociaux ou par mail, diffusez la pétition en ligne
- Likez notre page Facebook !
- Tous ensemble, marchons dans les rue de Molenbeek pour Conquérir notre avenir et demander que la prochaine majorité instaure ce soutien scolaire. Rendez-vous le 7 octobre 2018 sur le Parvis Saint-Jean-Baptiste.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?