Le PTB demande la fin des quotas et files d'attente discriminatoires au service Population

Depuis début janvier, rue Saint Marie, devant les bâtiments du service Population de la Commune de Molenbeek, se forme chaque matin une énorme file de plusieurs dizaines de mètres. Ces personnes attendent d’être reçues au « bureau des étrangers » du service population.

Le 10 janvier, Le Collège communal a instauré un quota afin de faire face à l’afflux des demandes : 40 tickets pour les primo-arrivant, 100 pour les dossiers de suivi. Cela n’a pas empêché la situation d’empirer, bien au contraire. Le PTB demande la fin des mesures discriminatoires à l’encontre des Molenbeekois étrangers.

Luc Vancauwenberge, conseiller communal PTB, témoigne : « Ce 30 janvier, entre 7 et 8h du matin, de nouveau une longue file d’attente. Cette fois-ci, sous la neige et le froid. Les gardiens refusent de laisser entrer les gens dans le bâtiment, ils ont "reçu des ordres". Et c'est ainsi depuis le 14 janvier. "Des méthodes Francken" me sifflait une employée indignée. »

Lundi 21 janvier, Mohamed, habitant du Scheutbos, est arrivé à 13h40 et a pris place dans la file d’attente. A 14h on lui a signalé qu'il n'y avait plus de tickets. "J'étais furieux, d'autant plus que c'est la 4ème fois que je me présente et que je suis renvoyé. Nous avons déménagé il y a quelques mois, et je dois faire enregistrer notre changement d'adresse à la commune. Pour mon épouse qui a la nationalité belge, ça s’est réglé en 5 minutes. Mais pour moi, qui n'ai pas la nationalité belge, c'est un parcours du combattant. Les gens sont vraiment furieux de ce manque de respect. Certaines personnes ont pris congé pour se voir ensuite renvoyées. Même pour le personnel au guichet, c'est très difficile. Les gens sont pressés, énervés par les conditions d'accueil, il n'y a pas de possibilités pour s'asseoir. »

Dirk De Block, chef de fil de l’opposition à Molenbeek et responsable régionale du PTB, se demande ce qu'attend la commune pour engager ou affecter le personnel nécessaire. « Nous exigeons la fin des quotas discriminatoires, la même règle doit être appliquée pour tous les Molenbeekois quelle que soit leur nationalité. Nous demandons aussi qu’un bureau pour les étrangers soit ouvert à l’Antenne Population de la rue Charles Malis. »

Contact presse :

Luc Vancauwenberge 0486 25 77 02

Dirk De Block 0487 42 51 25

 

 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?