Le PTB Molenbeek veut investir 800 000 euros dans les écoles

Pour lutter contre le décrochage scolaire, investissons dans nos écoles

Suite aux six années d’austérité communale sur le dos de la population, et un financement supplémentaire par la Région, Molenbeek-Saint-Jean a réussi à dégager une marge budgétaire de 800 000 euros. À quoi peut servir cet argent ? Pour le PTB cela ne fait aucun doute, cette somme doit aller aux écoles primaires de la Commune.

« Fin 2017, nous avons enquêté 1200 Molenbeekois quant à leurs priorités pour la commune. L’école et la jeunesse arrivent en tête des préoccupations des Molenbeekois. Nous voulons que les priorités des Molenbeekois soient respectées. Cet argent, c’est le leur », explique Dirk De Block, tête de liste aux élections.

Le PTB rappelle que l’enseignement a été largement attaqué par cette majorité : « Nous rappelons l'exclusion de 1000 enfants suite à la décision de rendre les garderies payantes. La qualité promise ne s'est pas réalisée. Ou encore l'augmentation des tarifs des transports scolaires. Ou la liquidation du pool d'enseignants « de réserve » pour remplacer les absents. Ce manque de moyens ne permet pas de répondre aux défis de nos écoles. Les notes obtenues au CEB dans les écoles molenbeekoises sont en moyenne 10% plus basses que la moyenne en Communauté Française », précise Dirk De Block. « Et Molenbeek est une des communes avec le plus haut taux de décrochage scolaire ».

Le PTB propose d'investir cette marge budgétaire en priorité dans l'engagement d'enseignants supplémentaires, un par école, pour garantir un soutien scolaire de qualité et gratuit. « Des petits groupes encadrés par des enseignants, avec des enfants répartis par année. Après les cours, on y aidera gratuitement les élèves qui en ont besoin. Pour cela, il faut engager du personnel enseignant. »
Selon le parti de gauche, ces enseignants supplémentaires aideront aussi à résoudre le problème des enseignants absents ou malades qui actuellement ne sont pas toujours remplacés.

Pour les 19 écoles de Molenbeek, une telle mesure coûterait un peu moins d’un million d’euro, une dépense réalisable si la marge budgétaire y est consacrée. « Nos enfants en valent la peine. »

Le PTB compte mobiliser les habitants et parents des écoles molenbeekoises. « Nous avons lancé une pétition en mai et nous reprenons le 3 septembre. Nous voulons que l'enseignement devienne l'enjeu principal de cette campagne électorale. Nous avons plus de 20 propositions dans notre programme, et nous continuons à mobiliser les habitants pour les réaliser avec nous. »


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Antoine Bertulot
    a publié cette page dans Actualités 2018-09-03 23:21:25 +0200

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?