Molenbeek : un distributeur pour 13 000 personnes

Le PTB exige que ce service à la population soit restauré dans des conditions normales

Dans le quartier historique de Molenbeek, ou vivent près de 27 000 personnes, on ne compte plus que 2 distributeurs de billets. Cette baisse drastique de l'offre est la conséquence de la fermeture, depuis le 21 novembre, de l'agence BNP Fortis qui se trouvait au début de la chaussée de Gand.

 

Deux distributeurs pour 26 000 personnes, dans un quartier commerçant très densément peuplé, c'est beaucoup trop peu. Par jour de marché, c'est une file ininterrompue de 20-30 habitants qui doivent attendre pour pouvoir retirer de l'argent. Les deux distributeurs sont régulièrement vides et là... Il n'y a plus de solution dans le quartier. Quant aux clients de la banque qui voudraient avoir recours à un service au guichet, il doivent se rendre à Saint-Gilles (à 20 minute en transport en commun). Cela ne fait évidemment pas non plus l'affaire du quartier.
 
"Depuis la fermeture du bureau de poste en juillet, notre quartier est de plus en plus dépourvu de services de proximité" explique Dirk de Block, conseiller communal du PTB. "Un distributeur de billets pour 13 000 habitants ? C'est de la folie. De l'autre côté du canal, dans le quartier Dansaert-Béguinage, où vivent 30 000 personnes, on compte 14 distributeurs, soit un pour 2000 personnes."
 
L'élu molenbeekois du PTB interpellera le prochain Conseil communal. "Une solution doit être trouvée dans les plus brefs délais pour que nous puissions retirer de l'argent", défendra-t-il. "Cela plaide aussi pour l'instauration d'une banque publique qui met les intérêts de ses usagers en haut de ses priorités. La BNP a délocalisé son agence car les habitants du quartier - certainement moins riches que dans d'autres communes -, utilisent la banque pour des opérations qui leur sont utiles mais rapportent peu à la banque. Peu importe pour la BNP Fortis de fournir un service de proximité, si cela ne rapporte pas assez d'argent aux actionnaires, le siège central ferme une agence." 
 
Le PTB poussera le collège des échevins à mettre tout en œuvre pour que ce service vital pour la population puisse à nouveau fonctionner normalement


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?